couche incontinence

Epidémiologie Gériatrie

Incontinence Epidémiologie Gériatrie

Le vieillissement est responsable d’une altération des fonctions vésico-sphinctériennes qui augmente le risque d’incontinence urinaire. Ces modifications concernent toutes les structures physiologiques impliquées dans le contrôle de la miction :

 

  • Altération progressive des fonctions cognitives et des voie neurologiques
  • Vieillissement de la paroi vésicale responsable d’une augmentation de la prévalence de l’hyperactivité de vessie- atrophie du sphincter uréthral
  • Prise de médicaments ayant des effets adverses sur les mécanismes de continence urinaire
  • séquelles d’interventions chirurgicales, notamment à visée prostatique