couche incontinence

Epidémiologie Femme

Incontinence Epidémiologie Femme

La prévalence de l’incontinence urinaire à l’effort a été mesurée en France à l’occasion d’une enquête réalisée chez 5183 femmes vivant en France, représentatives de la population générale et âgées de 18 ans et plus. La prévalence globale de l’incontinence d’effort était de 19% avec un pic maximal de prévalence entre 55 et 59 ans.

Dans cette enquête, la définition retenue pour l’incontinence était la survenue d’au moins un épisode de fuite d’urine au cours des quatre semaines ayant précédé l’interrogatoire.

L’utilisation des questionnaires de qualité de vie a permis d’établir que 20% environ de ces patientes avaient un retentissement significatif de leur incontinence urinaire d’effort sur leur qualité de vie. Ces données observées en France sont comparables aux différentes études similaires menées dans les différents pays de l’Union Européenne.

Plusieurs études ont porté sur la prévalence de l’hyperactivité vésicale en France. L’étude la plus récente a été réalisée en France entre septembre et décembre 2006. Cette étude a été réalisée à partir de questionnaires menés en interview face à face. Un total de 9535 sujets a été interrogé dont 4881 femmes représentatives de la population générale.

La prévalence globale de l’hyperactivité vésicale dans la population féminine a été de 17,6% avec une augmentation de la prévalence en fonction de l’âge. Ces données viennent confirmer au niveau français des études antérieures menées au sein de l’Union Européenne ou aux USA.

Ainsi, la principale étude européenne menée par Milsom mesurait la prévalence de l’hyperactivité vésicale à 16,6% dans une population âgée de 40 ans et plus.